Vous êtes ici Accueil > Seminaires (SIRA)

Seminaires (SIRA)

SIRA hebdomadaire

SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : " Estimation des incertitudes dans les mesures radioanalytiques."

Date  : Mercredi 16 Mai 2018
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
Dr SOLONJARA Asivelo Fanantenansoa,
Chercheur à l’INSTN - Madagascar


Cible  : Enseignants, Encadreurs, Etudiants, Chercheurs, Scientifiques et toutes autres personnes intéressées.

RESUME


Dans les mesures expérimentales, les résultats obtenus devraient toujours être donnés avec les incertitudes. L’incertitude sur la réponse découle des incertitudes sur les facteurs. Il existe plusieurs théories, mais il est toujours plus ou moins difficile de la déterminer dans la pratique. Quelques méthodes ont alors été proposées pour estimer les incertitudes. L’une d’elles est la méthode de Kragten. Cette méthode est simple et facile à utiliser, surtout pour les travaux aux laboratoires.
Le conférencier développera cette méthode de Kragten et donnera quelques exemples d’applications pour les mesures radioanalytiques.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : " Les enjeux de la rédaction scientifique."

Date  : Mercredi 02 Mai 2018
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
Dr RANDRIANTSEHENO Hery Fanja,
Chef de Département Dosimétrie et Radioprotection, INSTN- Madagascar

Cible  : Enseignants, Encadreurs, Etudiants, Chercheurs, Scientifiques et toutes autres personnes intéressées.

RESUME


La rédaction d’articles en vue de leur diffusion au sein de la communauté scientifique est l’une des activités les plus importantes des chercheurs et des intervenants en sciences. La science existe parce que les scientifiques sont des écrivains et des conférenciers. La rédaction est autant un moyen de clarifier nos découvertes ou nos interventions, que d’informer d’autres chercheurs du même domaine de recherche ou de domaines connexes de nos avancées ou de nos données. De tels articles peuvent aussi servir à informer le public, dans la mesure où les auteurs bénéficient du support d’un service de communication efficace. Pour atteindre cet objectif, le chercheur devra s’approprier préalablement les méthodes et les habiletés nécessaires à la rédaction d’articles de vulgarisation.
Beaucoup d’étudiants et de chercheurs ont du mal à rédiger leur rapport de stage ou leur mémoire. Afin de les aider, le conférencier parlera comment rédiger un article scientifique.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Gestion de la protection physique et de la sécurité des sources radioactives."

Date  : Mercredi 25 Avril 2018
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
Dr Hary A. RAZAFINDRAMIANDRA (INSTN-Madagascar)
Dr Martin RASOLONIRINA (INSTN-Madagascar)
Dr Tahiry RAZAKARIMANANA (INSTN-Madagascar)
Lieutenant Colonel Tiana RAKOTOSOLOFO (Ministère de la Défense Nationale)
Mr Anja RAKOTOMALALA ( CHU- JRA, Antananarivo)


Cible  : Chercheurs, Radioprotectionniste, Utilisateur des sources radioactives et toutes autres personnes intéressées, étudiants.

RESUME


Les sources radioactives procurent d’énormes avantages à l’humanité dans différents domaines tels que l’agriculture, l’industrie, la médecine, la recherche, etc. Toutefois, des incidents peuvent être survenus au niveau du contrôle de ces sources qui pourraient entraîner parfois des conséquences graves. À l’heure actuelle, la grande préoccupation est le fait que des groupes terroristes ou criminels pourraient avoir accès à des sources radioactives de haute activité et les utiliser aux actes malveillants. Face à cette menace, plusieurs pays mettent en place un système de renforcement des protections physiques, les comptabilisations et les sécurités des sources radioactives. Le PNNL (Pacific Northwest National Laboratory), un organisme créé en 1965 aux Etats Unis, conduise un programme de la recherche et du développement lié à la lutte contre les actes de terrorisme par l’analyse de l’information, la cyber-sécurité, et la non-prolifération des armes de destruction massive. Ce programme a été développé dans le domaine de la sécurité au niveau de l’Afrique sous forme de coopération à travers des formations et des missions d’expert. C’est dans le cadre du programme que la formation au Sénégal, du 10 au 13 avril 2018, sur la gestion de protection physique et de la sécurité des sources radioactives en collaboration avec l’ORS (Office of Radiological Security) et l’ARSN (Autorité Sénégalaise de Radioprotection et de Sureté Nucléaire) a été organisée. Durant le séminaire, les conférenciers partageront les déroulements et les expériences acquises en matière de sécurité nucléaire des sources radioactives.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Ecole Régionale sur la Sécurité Nucléaire."

Date  : Mercredi 28 Mars 2018
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
M. ZAFIMANJATO Njakatovo
Chercheur au Département Radioprotection et Gestion des déchets radioactifs
INSTN-Madagascar

Cible  : Techniciens, Chercheurs, Responsables de laboratoires et toutes autres personnes intéressées, étudiants.

RESUME


L’Ecole régionale sur la sécurité nucléaire est un cours d’introduction complet destiné à familiariser les jeunes professionnels du nucléaire des pays en développement avec tous les aspects de la sécurité nucléaire. L’Ecole a été pilotée pour la première fois en tant qu’activité conjointe ICTP-AIEA au Centre international de physique théorique (ICTP) à Trieste, en Italie, en 2011 et y a été mise en place en tant qu’école internationale de sécurité nucléaire. Étant donné la très forte demande pour le type de formation dispensée dans le cadre de l’Ecole, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) a décidé de mettre en place des écoles régionales supplémentaires dans d’autres langues que l’anglais. Les premières écoles de ce type ont eu lieu à Jakarta, en Indonésie, pour la région Asie-Pacifique en 2014 et 2016, et en arabe au Caire, en Égypte, en 2016.
L’école régionale sur la sécurité nucléaire qui s’est tenu à Kenitra, Maroc a été destinée aux participants des pays francophones d’Afrique, et est l’une des deux premières écoles à se tenir dans la région Afrique.
En plus de la formation proprement dite, l’Ecole incluait une visite scientifique et des exercices pratiques conçus pour incorporer les connaissances acquises dans la planification et les procédures nationales afin de se protéger contre les menaces liées à la sécurité nucléaire.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Validation de méthode et contrôle qualité en spectrométrie alpha et gamma."

Date  : Mercredi 07 Mars 2018
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
M. RANDRIANANTENAINA Fanjanirina Rovatiana
Chercheur, Département Analyses et Techniques Nucléaires, INSTN

Cible  : Techniciens, Chercheurs, Responsables de laboratoires et toutes autres personnes intéressées, étudiants.

RESUME


Les laboratoires de recherche doivent avoir des compétences soit en méthodologie, soit sur l’utilisation des matériels afin d’obtenir des résultats fiables et de répondre aux attentes des clients. Face à cette situation, des normes ont été établies pour pouvoir améliorer les résultats obtenus dans un laboratoire : c’est la norme ISO 17025 (en anglais ISO : International Organization for Standarization). L’ISO 17025 renferme les exigences concernant les compétences des laboratoires. Elle est applicable dans tous les laboratoires de recherche. La validation d’une méthode et le contrôle qualité sont parmi les points très importants exigés dans cette ISO pour assurer la qualité des résultats obtenus. Durant le séminaire, le conférencier explique la démarche pour la validation d’une méthode et de contrôle qualité dans un laboratoire de spectrométrie alpha et gamma.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Le rôle des isotopes sur la gestion intégrée des ressources en eaux."

Date  : Mercredi 28 Février 2018
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
Dr. FAREZE Lahimamy Paul
Chercheur, Département Hydrologie Isotopique

Cible  : Techniciens, Chercheurs, Responsables de laboratoires et toutes autres personnes intéressées, étudiants.

RESUME


L’hydrologie isotopique est une technique basée sur l’utilisation des isotopes stables et radioactifs de la molécule d’eau afin de retracer le mouvement de l’eau suivant le cycle hydrologique. C’est une discipline récemment adoptée par l’Agence International de l’Energie Atomique dans le but d’aider les pays ayant de problème de gestion des ressources en eaux. L’objectif de cette présentation est de démontrer l’importance et les rôles des isotopes afin de comprendre les différents processus qui régissent le cycle global de l’eau.
Durant ce séminaire, le conférencier va exposer les différentes applications des isotopes dans l’étude hydrologique.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Les bonnes pratiques et aspects règlementaires de sureté de la lixiviation in situ pour la production d’uranium."

Date  : Mercredi 21 Février 2018
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
1. Mlle ANDRIAMANDANJA Ony Seheno
Directeur du Laboratoire (OMNIS)
2. Mme RANAIVOSAONA Dinamalala
Directeur Minéral et Forage (OMNIS)

Cible  : Chercheurs, Etudiants, Explorateurs miniers et toutes autres personnes intéressées.

RESUME


La lixiviation in situ ISL (In Situ Leaching) est une technique employée dans l’industrie minière pour extraire l’uranium présent dans un gisement. Cette méthode d’exploitation minière est la plus rentable et acceptable sur le plan économique et environnemental.
L’objectif de ce séminaire est de partager la formation réalisée sur les bonnes pratiques et les aspects réglementaires et de sûreté de la lixiviation in situ pour la production d’uranium.
Les conférencières partageront les connaissances qu’elles acquissent sur cette nouvelle technique d’extraction par dissolution, ses avantages et ses aspects règlementaires pour avoir une exploitation équitable et optimale des ressources en uranium. Elle conduit à une gestion durable et favorise la prospérité à long terme pour un développement socio-économique dans le monde.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Formation des formateurs."

Date  : Mercredi 31 Janvier 2018
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
Dr. RALAIVELO Mbolatiana Anjarasoa Luc
Radioprotectionniste, Département de Radioprotection et Gestion des déchets radioactifs

Cible  : Techniciens, Chercheurs, Responsables de laboratoires et toutes autres personnes intéressées, étudiants.

RESUME


Les chercheurs sont toujours emmenés à former, enseigner et partager ses connaissances avec les étudiants, travailleurs, etc. Pour cela, il assumera un double rôle : celui de transmettre des savoirs avec des techniques pédagogiques spécifiques, mais également de créer un environnement de travail favorable à cet effet. Durant ce SIRA, le conférencier partagera les connaissances qu’il a acquises durant la formation des formateurs des responsables de radioprotection, qui a été organisée par l’AIEA du 23 au 27 octobre 2017 à Abidjan à travers le projet RAF 9056, en particulier les techniques de base de la pédagogie telle que l’andragogie.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Applications industrielles des technologies de rayonnements."

Date  : Mercredi 06 décembre 2017
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenant  :
Dr . RASOLONIRINA Martin,
Chef du Département Analyses et Techniques Nucléaires

Cible  : Techniciens, Chercheurs, Responsables de laboratoires et toutes autres personnes intéressées.

RESUME


Les techniques radio-isotopiques sont de plus en plus utilisées dans les industries pour faire le diagnostic et la vérification du bon fonctionnement d’un procédé industriel. Parmi ceux-ci, il a le technique gamma scanning et l’utilisation des radio-traceurs. Le contrôle d’une colonne industrielle permet de déterminer la distribution du temps de séjour, la mesure du débit liquide, la détection des fuites, etc. Différentes données doivent être prises en considération afin d’obtenir des résultats fiables. Les caractéristiques des sources radioactives utilisées dépendent du domaine d’application.
Durant ce séminaire, le conférencier présentera ces nouvelles technologies innovantes et les équipements qui y sont associés.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Etude de l’érosion du sol à l’aide des retombées de radionucléides."

Date  : Mercredi 29 novembre 2017
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenants  :
M. DONNE Zafizara, Chercheur à l’INSTN-Madagascar
M. RANDRIANANTENAINA Fanjanirina Rovatiana, Chercheur à l’INSTN-Madagascar

Cible  : Techniciens, Chercheurs, Responsables de laboratoires et toutes autres personnes intéressées.

RESUME


Depuis longtemps, l’érosion du sol pose de problème dans le domaine agricole. Actuellement, il devient de plus en plus grave à cause de plusieurs facteurs comme l’activité humaine, le changement climatique, etc. Les études montrent que l’Afrique est l’un des continents le plus touché par ce problème. Les terres arables sont généralement dégradées et érodées. De ce fait, plusieurs études ont été faites afin d’évaluer l’impact de l’érosion du sol et de proposer des solutions. Parmi les techniques adoptées est l’utilisation des radio-isotopes de l’environnement. Cette technique peut être appliquée sur le site en terrasse et en pente. Différents modèles de conversion déterminent les taux rétrospectifs d’érosion et de déposition du sol à court-terme (quelques jours), à moyen-terme ( 50 ans), et à long-terme ( 100 ans) respectivement par les radionucléides 7Be, 137Cs et 210Pbex. Les résultats obtenus permettent de connaître l’efficacité de la pratique de conservation et l’utilisation du sol.
Durant le séminaire, les conférenciers montreront les détails de la technique des retombées atmosphériques, ainsi que les équipements et les matériels nécessaires.


SEMINAIRE INTERDISCIPLINE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA

Titre  : "Utilisation du Cosmic Ray Neutron Sensor et du logiciel Aqua Crop. "

Date  : Mercredi 22 novembre 2017
Heure  : 14 heures
Lieu  : Salle de Conférences RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA, INSTN-Madagascar

Intervenants  :
Dr. SOLONJARA Asivelo Fanantenansoa,
Chercheur à l’INSTN - Madagascar
Dr. RABENARIVO Michel,
Chercheur au Laboratoire des RadioIsotopes

Cible  : Techniciens, Chercheurs, Responsables de laboratoires et toutes autres personnes intéressées.

RESUME


Le Cosmic Ray Neutron Sensor (CRNS) est un outil de mesure de l’humidité du sol, qui permet de convertir la teneur de neutron en eau volumétrique. Il permet aussi d’obtenir des informations spatiales et temporelles sur l’humidité du sol. L’utilisation du « Time Domain Reflectrometry » ou TDR permet une détermination directe de l’humidité du sol sur terrain sans passer par l’analyse en laboratoire.
Le logiciel Aqua Crop est un logiciel qui permet de simuler des modèles de gestion de l’eau en agriculture. Il intègre différents paramètres environnementaux (données climatiques tels que les températures minimum et maximum, l’évapotranspiration et la pluviométrie) et culturaux (type de sol, type de culture, gestion de la parcelle agricole, fertilité du sol,…). Il simule aussi des scénarios pour pouvoir établir un calendrier d’irrigation pour une culture sur une parcelle donnée.
Les conférenciers donneront plus de détails à ces deux outils en agriculture.


Site web conçu par CeRSAE & VizEcho Media
avec l´appui du projet PARRUR - SCAC Ambassade de France

Copyright © Centre National de Recherche - 2012
Tous droits reservés