Vous êtes ici Accueil > Actualités

Dernier Seminaire SIRA


SEMINAIRE INTERDISCIPLINAIRE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA (S.I.R.A.)

Titre : « Les précautions adaptées pour décontaminer ou traiter les eaux usées »

Date : Mercredi 07Août 2019

Heure :14 heures

Lieu  : Salle de conférences –INSTN

Intervenant :
M. RAKOTOMALALA Christian Ulrich
Chercheur au Département Hydrologie Isotopique
INSTN - Madagascar

Cibles : Étudiants, Chercheurs et toutes autres personnes intéressées

RESUME

L’action d’avoir accès à l’eau potable fait toujours partie d’une grande occupation à Madagascar pour l’Etat Malgache et également la population locale. Cependant, dans le cas des problèmes de la pollution de l’eau ou même de l’environnement, des précautions adaptées pour décontaminer ou traiter les eaux usées doivent être réalisées sur le lieu ou dans des endroits adaptés dépendant du type de polluant et le stade de la pollution. Or, parfois les installations des matériels pour ce genre de travail nécessitent vraiment un cout élevé et aussi du temps. Durant le séminaire, on va discuter quels sont ces méthodes ? Quels sont les conditions d’installation ? Et pour terminer, des exemples seront aussi présentés durant la présentation..


SEMINAIRE INTERDISCIPLINAIRE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA (S.I.R.A.)

Titre : « LES EFFETS BIOLOGIQUES DES SOURCES DE RAYONNEMENTS IONISANTS »

Date : Mercredi 31 Juillet 2019

Heure :14 heures

Lieu  : Salle de conférences –INSTN

Intervenant :
Dr. RANDRIANTSEHENO Hery Fanja
Chercheur Enseignant
INSTN - Madagascar

Cibles : Étudiants, Chercheurs et toutes autres personnes intéressées

RESUME

A l’échelle du corps entier, les rayonnements ionisants peuvent avoir deux types d’effets :
- les effets obligatoires, dits déterministes, déclenchés par la mort des cellules et - les effets aléatoires, liés à des mutations qui pourraient entraîner ultérieurement l’apparition d’un cancer.
Les effets obligatoires sont ceux qui se produisent obligatoirement lorsque l’organisme est soumis à une dose de rayonnement supérieure à un seuil donné. Ce seuil est spécifique pour chaque type de tissu biologique ou chaque organe.

Les effets obligatoires commencent à être observés aux alentours de 0,1 à 0,2 Gy pour des expositions partielles. Généralement, ces effets se produisent dans le cas d’une exposition unique à fort débit de dose, correspondant à des situations d’incident ou d’accident. Ces effets sont potentiellement réversibles.
Par exemple, chez l’homme, une stérilité temporaire peut être observée en cas d’irradiation partielle. Selon le tissu atteint, les effets peuvent apparaître dans un délai de quelques heures à quelques semaines (brûlures cutanées, modification du nombre de spermatozoïdes, …) voire quelques années (cataracte, hypothyroïdie) après l’irradiation.
Leur gravité varie selon la dose reçue, la nature des organes et l’étendue de la zone du corps irradié. Le pronostic vital peut être engagé en cas de forte irradiation globale (corps entier) et en l’absence de traitement.

Les effets aléatoires, dits stochastiques, peuvent apparaître quelle que soit la dose et non pas à partir d’un seuil. Après exposition, certaines lésions radio-induites de l’ADN peuvent entraîner des mutations. Dans certains cas, elles persistent et peuvent favoriser l’émergence de cancers après plusieurs années.
Ces effets ne sont pas spécifiques des rayonnements ionisants, rien ne permet de distinguer un cancer ou une mutation dus aux rayonnements ionisants ou à d’autres facteurs chimiques (pesticides, solvants), physiques (rayonnements ionisants d’origine naturelle ou artificielle, UV solaires) ou biologiques (virus, …).


SEMINAIRE INTERDISCIPLINAIRE RAOELINA ANDRIAMBOLOLONA (S.I.R.A.)

Titre : « LA MENACE INTERNE EN SECURITE NUCLEAIRE : MESURE DE PREVENTION ET DE PROTECTION »

Date : Mercredi 17 Juillet 2019

Heure :14 heures

Lieu  : Salle de conférences –INSTN

Intervenant :
M. ZAFIMANJATO Njakatovo
Chercheur
INSTN - Madagascar

Cibles : Étudiants, Chercheurs, Décideurs et toutes autres personnes intéressées

RESUME

Quand on parle de sécurité nucléaire, la protection physique occupe une très grande partie de ce thème, notamment la protection physique des installations nucléaires mais aussi des matières nucléaires. Pour établir un bon plan de protection physique, les autorités compétentes sont en charge de faire au préalable une évaluation de la menace. Les entités concernées ont souvent tendance à minimiser les menaces internes. C’est dans ce contexte que l’on doit être capable de connaitre ce que l’on définit par menace interne ? Comment doit-on agir pour prévenir et se protéger de cette dernière ? Quelles sont les facteurs qui favorisent l’expansion de cette menace ? Durant ce Séminaire, l’étude de cas d’incident provoquée par une menace interne sera developpée. Cela en vue de tirer des conclusions objectives, mais aussi en guise de partage pour améliorer les travaux à venir dans le domaine de la sécurité nucléaire.